ONE YEAR IN THE JUNGLE (France)
     

ONE YEAR IN THE JUNGLE (France)

Pour une majorité des migrants, l’Eldorado se trouve en Angleterre, un mirage dont on ne se détache pas. Mais c’est un bidonville qui les attend à Calais : la "New Jungle" comme on l’appelle ici. Ce terme qui peut paraître péjoratif, vient du persan « jangal » qui signifie « forêt » et a été utilisé par les premiers Afghans et Iraniens qui se sont installés sur différentes zones en périphérie de Calais dans les années 2000. Cette "New Jungle" devient pour un arrêt obligatoire où l’on se sédentarise. Plus de 9000 personnes s'entassent dans des conditions de vie déplorables. En deux temps, le bidonville finira par être démantelé. Les migrants seront envoyés dans des centres partout d’accueil partout en france quand ils ne sont pas renvoyés chez eux à coup d’OQTF.